un PC dopé au RTX Super qui ne nous refuse rien – Gratuit : Audit complet de votre site internet

Avant de commencer !

Gigabyte Aero 17 HDR
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Design et ergonomie, qualité de l’écran, autonomie et performances … et si ce PC portable de Gigabyte avait tout compris aux besoins des pros … des vrais! Ceux qui sont prêts à dépenser plus pour gagner plus. C’est ce que nous avons voulu vérifier en testant ce 17,3 pouces, véritable monstre équipé de toute la dernière plateforme NVIDIA RTX Super et d’un puissant processeur Intel de 10e génération.

En octobre de l’année dernière, nous testons le Gigabyte Aero 15 OLED Aero, un PC portable aux performances très sérieuses qui nous permettait de mettre en avant les forces et faiblesses de cette machine faisant partie de la famille NVIDIA RTX Studio. Sans trop nous étendre sur le sujet, rappelons que cette catégorie de produits s’adresse aux créateurs de contenus, professionnels, indépendants ou travaillant dans une petite structure. Que ce soit pour la production vidéo, du développement photo ou de la création avec des outils de rendus 3D, ils trouveront dans cette gamme à partie entière chez NVIDIA (elle vit au côté des PC à usage gaming, bureautique et multimédia) tout ce qu’il faut pour les satisfaire: un châssis design, un format (plus ou moins) facile à transporter, une autonomie convenable (voire bonne) et, surtout, des performances et une stabilité dignes des attentes des professionnels.
Le décor est planté. Au milieu de tout cela, on trouve notamment ce Gigabyte Aero 17 HDR. Encore un Gigabyte Aero nous direz-vous, mais cela s’explique par le fait que la machine figure parmi les meilleurs, qu’elle exploite la nouvelle plateforme RTX Super que, dernier argument, Gigabyte a adopté rapidement. Du côté des promesses de NVIDIA, la gamme RTX Super se veut 15% plus puissante encore (entre une RTX 2070 et une RTX 2070 Super) et propose aussi une petite évolution du côté de la technologie Optimus qui fait une (très) belle différence par rapport aux anciens modèles. Voyons ce que cette machine à 3000 euros a dans le ventre.

Spécifications techniques

Ce Gigabyte Aero 17 HDR a le mérite d’aller à l’essentiel, ou en tout cas de tenir une ligne de conduite qui devrait répondre à tout un public de professionnels. Si vous cherchez un modèle avec un écran tactile ou un deuxième écran (lire notre test de l’Asus Zenbook Pro Duo UX581V) passez votre chemin, ici en plus de la performance, Gigabyte vise surtout une qualité d’écran au sommet avec une dalle Écran Ultra HD certifiée par Pantone. Parfait pour l’utilisateur d’Adobe Lightroom et Premiere Pro que nous sommes.

Gigabyte Aero 17 HDR

  • Processeur: Intel Core i7-10875H (2,3 GHz ~ 5,1 GHz)
  • Mémoire vive: 2 x 8 Go DDR4 – 2933 MHz
  • Stockage: SSD M.2 de 512 Go
  • Puce graphique 1: Intel UHD Graphics 630
  • Puce graphique 2: NVIDIA GeForce RTX 2070 Super avec Max-Q
  • Mémoire vidéo: 8 Go de GDDR6
  • Ecran: LCD 17,3 pouces IPS – HDR
  • Définition écran: 3840 x 2160 pixels
  • Connectiques: 3 x USB 3.2 gen1, 1 Thunderbolt 3, 1 HDMI 2.0, 1 mini DisplayPort 1.4, sortie casque, entrée micro, lecteur de carte SD, Ethernet Gigabit
  • Connectivité sans fil: Wi-Fi 6 AX1650 / Bluetooth 5 Low Energy
  • Autres: webcam HD, clavier rétroéclairé Fusion RGB, lecteur d’empreinte numérique
  • Dimensions: 39,6 x 27 x 2,14 cm
  • Poids: 2,5 kg

Design et finition: une certaine forme de sobriété qu’on apprécie

Côté design, l’Aero 17 HDR XB ressemble fort naturellement à un l’Aero 15 cité plus avant … en plus grand. Même châssis noir, même bordure d’écran fine (environ 6 mm) et même sobriété (s’il fallait le comparateur à une machine joueur en tout cas) qui nous avait déjà séduit sur les 15 pouces et qui ne présage en rien de la puissance de feu embarquée sous le clavier.

Gigabyte Aero 17 HDR, le châssis

Clavier qui est toujours ailleurs d’ailleurs d’un système de rétroéclairage par LEDs dont les jeux de lumière sont évidemment personnalisables. Il y a par ailleurs deux niveaux d’intensité lumineuse. Du travailleur discret qui ne voudra pas se faire remarquer à celui qui ne compte pas ses heures et qui a aussi besoin d’un peu de confort dans la pénombre Gigabyte répond à ces deux usages. Les touches sont d’ailleurs assez spacieuses et la frappe est agréable.

Gigabyte Aero 17 HDR

Gigabyte Aero 17 HDR

Le touchpad mesure environ 10,5 x 7 cm et si nous précisons cela c’est que certains pourraient être appréciés d’avoir un peu plus d’espace. Mais en l’état, nous le trouvons non seulement assez grand, mais surtout cela évite les fausses manipulations. On retrouve aussi le lecteur d’empreinte numérique logé dans la pièce supérieure gauche du touchpad. Il n’est pas aussi réactif et précis que certaines techniques qu’on retrouve sur les mobiles, mais il facilite quand même bien la vie.

Gigabyte Aero 17 HDR

Gigabyte Aero 17 HDR, le clavier

De l’USB Type-C, du mini Display Port, un HDMI 2.0 plein format et trois USB 3.2 … tout y est du côté de la connectique. On trouve même un lecteur de carte mémoire au format SD, très pratique pour récupérer ses photos ou ses fichiers vidéo. Enfin … sauf si vous utilisez de petites caméras utilisant la microSD. En dessous de la machine, de grandes aérations sont prévues pour dissiper la chaleur … et croyez-nous, ça chauffe et ça souffle là-dessous. En tout cas quand y a un appel de puissance, car en mode bureautique, il sait aussi se rendre quasi inaudible. Notons le signe distinctif d’une bonne qualité de conception avec les larges patins pour assurer la machine et assurer une bonne circulation d’air. Le constructeur prévoit également des aérations à l’arrière du châssis. On se demande si à la longue cela ne va pas attirer la poussière. Une zone à surveiller donc pour les nettoyages d’éventuels.

Gigabyte Aero 17 HDR, connectique côté gauche

Gigabyte Aero 17 HDR, connectique côte droit

Gigabyte Aero 17 HDR, épaisseur

Gigabyte Aero 17 HDR, aération arrière

Un écran lumineux et bien calibré

Notre version 17 pouces n’est pas équipée de l’écran OLED fabriqué par Samsung, mais d’une dalle LCD IPS Ultra HD HDR qui profite d’une certification X-Rite Pantone (la calibration est faite en usine), signe d ‘ une excellente fidélité et d’une vaste restitution des couleurs. En l’occurrence, Gigabyte annonce une couverture de 100% de l’espace colorimétrique Adobe RGB. Traduction: que ce soit pour retoucher des photos ou faire du montage vidéo, vous devriez être en mesure de répondre à vos exigences en matière de colorimétrie.

Gigabyte Aero 17, les mesures

Nos mesures réalisées avec notre sonde X-Rite valident d’ailleurs les promesses de Gibabyte. On relève une reproduction excellente du noir avec un Delta E de 0,27 mesuré sur les niveaux de gris entre 0 et 10% de blanc. Le constat est identique avec les mesures de «voisinage de blanc» pour le Delta E moyen est mesuré à 1,92 avec des mesures entre 65 et 100% de blanc.
Lors de nos mesures réalisées dans l’obscurité la dalle illumine presque la pièce et pour cause, nous lui avons mesuré une luminosité de 538 cd / m². Tout semble donc parfait, jusque dans les courbes de luminance ou encore de gamma qui avoisine les 2.2, valeur de référence. Notre sonde relève également une calibration un peu chaude des couleurs, comprend entre 6000 et 6200K: pas si loin des 6500K de référence. Et quitte à pinailler un peu, notez aussi que la fidélité des couleurs est relevée à 3.38 ce qui là encore pointe un résultat très proche de la perfection.

Gigabyte Aero 17 HDR, mesure 2

Gros regret en revanche, nos mesures ont été réalisées avec le logiciel HCFR, bien moins performant que notre outil Calman utilisé habituellement et que nous n’avons pas pu installer ici en raison d’un problème de licence que nous n’avons pas réussi résoudre la faute de réponse du support technique de la société Portrait Display, sans doute en raison du confinement. Impossible donc de vérifier si la promesse d’une restitution de 100% de l’espace colorimétrique Adobe RGB se vérifie.

Gigabyte Aero 17 HDR

Quoi qu’il en soit, l’écran est contrasté, juste, lumineux et plus agréable à contempler qu’il est d’un revêtement mat qu’on apprécie vraiment. Les reflets sont moindres et cela représente un intérêt tant pour ceux qui travaillent seuls face à leur écran que pour les pros qui demandent simulateur un rendu 3D de cuisine, par exemple, autour de ses clients. Les angles de vision sont du coup un point positif. En revanche, sur regrette que les paramètres Pantone se désactivent sitôt qu’on branche un moniteur externe en HDMI, en Display Port ou via l’USB-C.

Gigabyte Aero 17 HDR, réglages

Les professionnels de l’image équipés en conséquence pourront toujours tenter de calibrer le deuxième écran – surtout qu’ils pourraient être choisis un moniteur haut de gamme – mais pour la plupart des utilisateurs, cela est plutôt contraignant. En effet, nous aurions aimé qu’il soit possible d’utiliser l’écran certifié Pantone du PC portable et y brancher un deuxième moniteur pour y déposer ses palettes d’outils, ses chutiers ou tout simplement garder un oeil sur un navigateur web. C’est dommage.
Fallait-il le préciser en revanche, mais il est évident que la définition de 3840 x 2160 pixels est un véritable régale aussi pour vos applications bureautiques. Taper du texte au kilomètre sur une dalle d’une telle qualité est d’un confort indiscutable.

Gigabyte Aero 17: une bête pour le montage 4K

Cette architecture NVIDIA RTX Studio profite aujourd’hui à près d’une cinquantaine d’applications. Nous avons pu mettre à l’épreuve l’intelligence artificielle de notre puce RTX 2070 Super dans le développement de photos sous le logiciel Adobe Lightroom qui sait également exploiter la puissance de ces cartes graphiques dans l’amélioration de la netteté de l’image, par exemple.

Gigabyte Aero 17, Lightroom

L’IA se charge d’analyser les pixels des différentes zones de l’image pour extrapoler le rendu et améliorer quelque peu la netteté. Attention, cela ne fonctionne pas avec des fichiers JPEG (même si Lightroom fait un travail remarquable avec ce type de fichier), il faut travailler en RAW, le négatif de la photo numérique. Il va sans dire que les performances globales de la machine (processeur performant, 16 Go de mémoire vive et SSD M2 rapide) accélèrent également de beaucoup toutes les tâches de traitements numériques et les importations de photos bien lourdes.

Gigabyte Aero 17 HDR

Durant notre test, nous nous sommes surtout intéressés au montage en 4K sur Adobe Premiere Pro. Nous pourrions évidemment vous dire que cette machine à 3000 euros intégrant par ailleurs un bon SSD M.2 et un puissant processeur Intel Core i7-10875H peut travailler avec des rushs, en 4K, mais est-ce réellement la méthodologie de travail? Pas sûr. Sauf, peut-être, à réaliser de petites vidéos avec peu d’effets et peu de pistes, sans quoi, vous allez rapidement souffrir de lenteurs qu’il est très simple en demandant des copies virtuelles.

Gigabyte Aero 17 HDR

Et c’est exactement dans la création de ces proxys qu’une machine comme ce PC portable Gigabyte fait la différence. Les 55 Go de fichiers vidéo en 4K que nous avons décidé de convertir en doublure en 720p sont assimilés et traités par Adobe Media Encoder en moins de 30 minutes. Une très belle performance donc, doublement remarquable depuis le temps de conversion, ce PC portable reste tout à fait utilisable. On peut constater, dans l’utilitaire de MSI, que la charge CPU se la coule douce (ou presque) avec un taux de charge qui oscille entre 28 et 40%, tandis que le GPU cravache avec un taux de charge qui varie entre 63 et 75% – il reste de la marge donc. C’est l’une des caractéristiques du RTX qui, grâce à CUDA dans le cadre du montage notamment, peut soulager le processeur dans les grosses phases de calcul à hauteur de 15% selon NVIDIA. Comme nous avons pu le constater, cela permet de continuer à travailler (consulter ses mails, surfeur sur le web, rédiger des documents, faire de la retouche – légère – de photo) alors même que le Media Encoder est en plein travail.

Gigabyte Aero 17 HDR, montage

Etant nous-mêmes producteurs de contenu vidéo pour notre chaîne YouTube, nous savons bien à quel point cela a de l’importance. Pour les entrepreneurs que nous sommes: le temps c’est de l’argent. Il est primordial que chaque modification en cours de montage ne prenne pas des heures à être traitées. Et si la création des doublures aide énormément, le prix en charge par CUDA de la quasi-totalité des effets vidéo de Première Pro – il faut penser à activer l’option dans les menus – est un autre véritable atout pour le rendu en temps réel . Après plusieurs heures de montage, il est temps de procéder au rendu de notre vidéo qui fait alors plus de 16 minutes. Là encore, ce Gigabyte Aero 17 ouvre grand ses bronches et cela s’entend. Le ventilateur s’affole pour dissiper les calories – gare à vous si vous tentez de faire un rendu alors que votre moitié dort tout à côté – et il faut moins de 15 minutes à la bête pour nous créons un fichier 4K, environ 5 , 4 Go (soit le profil YouTube 2160p d’Adobe avec une légère augmentation du débit) à partir de doublures en 720p.

Gigabyte Aero 17 HDR, encodeur multimédia

Pas mal du tout! On est peu prou à une minute de rendu pour une minute de montage avec nos multiples pistes et les différents effets dont certains assez lourds issus de l’extension Red Giant pour Adobe Première Pro.
Il va sans dire qu’on vivra beaucoup mieux les éventuels pépins constatés après un rendu. Vous savez cet espace manquant dans un synthé, ce faux raccord ou cette piste audio légèrement trop présente … Il faudrait certes un moment pour y revenir, mais tout va assez vite pour ne pas s’arracher les cheveux.
Avec une telle puissance de calcul et une telle qualité de dalle, on imagine aussi très bien que cela représente pour les professionnels ayant recours aux logiciels 3D. Ils pourront réaliser les rendus en temps réel devant leurs clients et ainsi gagner du temps dans les allers-retours et minimiser par ailleurs les risques de se faire retoquer un boulot qui aura pris des heures. De quoi compenser la grosse mise de départ qui est tout de même de 3000 euros … rappelons-le.

Minecraft RTX: un passage obligé

Le test de ce Gigabyte Aero 17 est également l’occasion de revenir sur Minecraft RTX. Ce titre, qui n’est autre que le plus vendu au Monde avec ses quelque 175 millions d’exemplaires, est l’occasion pour NVIDIA de démontrer la montée en performance de la célèbre techno Ray Traycing. Déjà connue dans des versions plus ou moins bien abouties (Battlefield V, premier titre lancé avec du Ray Traycing, n’avait pas franchement épaté la communauté des joueurs), c’est réellement avec Minecraft que la techno s’exprime – même si on a du mal à associer des performances graphiques avec Minecraft.

Ci-dessous, la technologie DLSS 2.0 n’est pas activée, mais en Full HD, la fluidité est bonne.

Gigabyte Aero 17, Minecraft RTX

Vous en connaissezz d’ailleurs tous les détails dans cet article, mais avec Minecraft, sur peut apprécier le meilleur de cette techno à l’heure actuelle. En effet, NVIDIA et le studio suédois Mojang ont réussi à améliorer le rendu en utilisant non seulement les effets compris dans le Ray Tracing (effet de lumière, ombre, transparence, diffraction, réflexion, etc.), mais à y associer aussi le path traçage pour reproduire un rendu encore plus réaliste, prenant en compte les textures sur lesquelles se produisent les fameux «rayons».
Pas simple donc, mais primordial pour l’avenir, car ces informations sont stockées dans les PBR, pour le rendu physique, qui permettent aux éditeurs de jeux de produire des titres toujours plus impressionnants de réalisme. Évidemment, il en sera de même pour les professionnels. D’ailleurs, à n’en pas douter, cette techno vient des studios de design pro avec qui NVIDIA travaille depuis très longtemps. Il y a près de 10 ans, nous avions pu apprécier les premiers rendus temps réels des effets de l’ambiance d’un monde numérique sur une carrosserie de voiture.

Gigabyte Aero 17 HDR, activation DLSS

Pour profiter du DLSS il faut pour l’instant utiliser les pilotes Game Ready Driver

Gigabyte Aero 17 HDR, DLSS Minecraft

Pour en revenir à notre PC portable de test, sur la carte graphique RTX 2070 Super gère également le DLSS 2.0 – attention cependant, il faut utiliser ici le pilote graphique optimisé pour les jeux en attendant la prochaine mise à jour (imminente) du pilote Studio. Cette techno qui n’est pour l’heure prise en charge que par quelques titres (Minecraft, Woflenstein: Youngblood ou encore MechWarrior 5) est une autre révolution pour le monde des joueurs. Un peu à la manière de la technologie d’upscalling intégré dans les téléviseurs, le DLSS 2.0 utilise une IA capable d’améliorer un signal vidéo dégradé pour afficher sans perte dans une définition supérieure. Par exemple, pour afficher une belle image sur la dalle 4K de notre portable, le DLSS 2.0 pourrait se contenter d’une image Full HD (en fonction des paramètres de qualité), activé la puissance de calcul nécessaire et, vous l’aurez compris, par un abaissement au passage de la consommation d’énergie – même si notre PC Gigabyte sera relié au secteur la plupart du temps. À plus long terme, c’est un bénéfice également pour le consommateur / joueur qui pourra profiter de sa machine plus longtemps, et ainsi faire tourner des titres récents … enfin si les développeurs et éditeurs adoptent le DLSS 2.0. Une condition et une question à laquelle NVIDIA répond favorablement, évoquant le fait que cette version 2.0 serait plus simple à intégrer que la précédente.

Optimus avancé: LA «killer app» des RTX Super

Vous souvenez-vous de NDIVIA Optimus? Cette techno introduite au début de l’année 2010 qui consistait à créer des PC portables hybrides et un peu plus polyvalents. Lorsqu’ils ont besoin des applications bureautiques légères, c’est la partie graphique du CPU qui est sollicitée pour réduire la consommation en énergie et, en cas de besoin, une puce graphique dédiée peut entrer en action pour répondre à la montée en charge. Une bonne idée sur le papier, à savoir que la puissance du CPU et de leur partie graphique à bien évoluée elle aussi. Mais la techno NVIDIA Optimus était de base assez mal concrétisée et donc forcément très décriée.

Gigabyte Aero 17 HDR, Advanced Optimus

En effet, l’architecture initiale d’Optimus est conçue de telle sorte que, quel que soit le PC portable que vous utilisez, les prises HDMI, Display Port ou encore le connecteur USB de type C sont connectés au circuit graphique du CPU. Conséquence, même si vous achetez un monstre à 2500 euros avec une bonne grosse carte graphique, pensant relier le tout à un moniteur de bureau pour jouer en Full HD (et au-delà) en 120 Hz et bien ce n’est pas possible. … enfin pas toujours. En effet, certains constructeurs de machines performantes offrent visiblement le nécessaire pour la carte graphique NVIDIA prend le pas sur le GPU du processeur pour offrir de bonnes performances, même sur un écran externe.
Désormais, avec ces nouvelles solutions RTX Super NVIDIA corrige le problème pour tous. C’est dans le cahier des charges … ou dans les « features » comme on dit. La carte graphique est reliée aux sorties vidéo et cela fera une différence ÉNORME! Même si nous n’avons pas pu le tester avec des titres récents et sur un moniteur avec une haute fréquence de rafraîchissement, nous avons pu noter la bonne fluidité qui est assurée sur Warzone alors que nous jouons sur un moniteur Philips 346B en 100 Hz.
Attention cependant, il semblerait cependant que quelques ajustements restent à faire. Avec ce Gibagyte Aero 17 HDR, nous n’avons pu exploiter la carte graphique NVIDIA qu’en passant par l’interface HDMI. Cela ne fonctionne pas via le connecteur USB Type C et, faute de câble, nous n’avons pas pu vérifier ce qui se passe via l’interface mini Display Port. Gigabyte ayant donc adopté la puce RTX 2070 Super assez rapidement, peut-être que nous sommes là aussi dans un « entre-deux ». Quoi qu’il en soit, si les promesses de Nvidia se vérifient, cette évolution dont vous n’entendez peut-être jamais parler en magasin (sauf à tomber sur un vendeur expert) est selon nous LA révolution que bon nombre de joueurs attendaient!

Benchmark 3D, qualité audio, autonomie … ses autres performances

Qui peut le plus … peut le moins. C’est sans doute avec cette idée en tête que vous pouvez-être recommandé à un proche qui sollicite votre expertise, achetez une machine de jeu pour ses besoins en montage ou application 3D. Cette machine RTX Studio peut faire les deux et les repères que nous avons passé le confirment.

Gigabyte Aero 17 HDR, résultats 3D Mark

Gigabyte Aero 17 HDR, PC Mark

Sans même changer les pilotes pour installer ceux dédiés au jeu, l’outil de test graphique 3D Mark révèle des scores de 7250 et 3443 respectivement pour les modes «Time Spy et Time Spy extreme». Ce dernier mode qui exploite un benchmark Direct X12 dans la définition de 3840 x 2160 pixels est évidemment à mal cette machine (il faut une 2080Ti pour jouer dans une telle définition). Mais la performance reste notable avec un résultat honorable pour le mode Time Spy où on peut constater que ce PC portable maintient une moyenne de 41 à 46 ips en 2560 x 1440 pixels. La fluidité devrait donc être au rendez-vous dans l’ensemble des jeux – et plus encore avec la généralisation espérée du DLSS 2.0.

Gigabyte Aero 17 HDR, les haut-parleurs

Côté qualité audio, l’Aero 17 offre le même niveau de prestation que la version 15 pouces déjà testée. Peu, voire pas de basses et des aiguës qui tentent de percer du temps à autre parmi les médiums plus présente, certes, mais sans réelle saveur. Comme nous le disions pour l’Aero 15, cela dépanne à l’occasion, mais les mélomanes, cinéphiles et monteurs vidéo demandent s’en remettre à une écoute au casque. De toute façon, l’Aero 17 nous y contraint dès que la puissance se fait nécessaire.
Enfin, dernière mesure: l’autonomie. Nous avons obtenu à 2h35 en lecture vidéo Wi-Fi sous Netflix, avec la luminosité à 100% et en utilisant la définition native. En mode Full HD l’autonomie grimpe très légèrement et on obtient un petit quart d’heure de plus. Rien de transcendant sur le papier, mais rappelons que la luminosité de la dalle est très importante. Cet Aero 17 ne manquera pas de faire mieux avec une intensité lumineuse réduite de moitié, tout en restant très confortable à utiliser en intérieur. Dans ces conditions il sera possible d’avoisiner les 3h / 3h30 de travail bureautique … voire un peu plus si vous voulez de baisse la résolution d’image (l’image est très propre en Full HD et bien suffisante pour la bureautique ou les films) et jouer avec la luminosité. De notre côté nous lui en avons toujours mis plein la g … les puces! À noter que, selon nos mesures, il faut environ 2h10 pour refaire le plein de la batterie 94 Quand la machine est éteinte et reliée au secteur.

Les trucs en plus qu’on aime …

Cela fait une dizaine de jours que nous testons ce PC portable … mais cela fait aussi bientôt plus d’un que nous utilisons à titre personnel / professionnel un PC portable MSI doté d’une RTX 2060 (non Super donc) pour développer des photos ou réaliser des montages vidéo au quotidien.

Gigabyte Aero 17 et MSI

C’est donc avec cette expérience qu’on peut noter le premier «à côté» qu’on apprécie sur ces plateformes, à savoir que même au bout d’un an, on n’a pas noté de perte de stabilité et de performance . Nul doute que cela s’applique également à ce PC portable Gigabyte, plus performant, mais aussi plus cher que notre machine personnelle. À noter que nous avons cependant ajouté un SSD M.2 de 1 Pour répondre à nos besoins et qu’il faut sans doute en faisant de même avec ce Gigabyte car ses 512 Go space de stockage ne sont pas suffisants.
Quoi qu’il en soit, cette stabilité est également due au fait que Nvidia délivre des mises à jour (quasi) mensuelles de pilotes en version Studio alors que les pilotes des versions Gamer se cantonnent généralement aux différentes sorties de gros titres.

Centre de contrôle Gigabyte Aero 17

Ajoutons-y qu’on aime aussi l’application Control Center de Gigabyte qui permet de régler quelques paramètres du PC portable (comme le rétroéclairage du clavier, la puissance suivant deux niveaux et même des modes préconfigurés pour mettre en lumières les touches pour vos titres FPS, par exemple), mais aussi de réaliser les mises à jour des différents pilotes aussi facilement qu’on a rencontré à jour les applications de son smartphone. C’est vraiment très appréciable.
Enfin, même si c’est presque un détail sur ce niveau de configuration, nous avons pu noter que le contrôleur Wi-Fi 6, visiblement un Killer Wi-Fi 6 AX1650x, délivrant une bande passante théorique de 2,4 Gbits / s, offre des performances remarquables. Nous n’avons pas procédé à de nombreuses mesures de débit, voiture nous ne sommes pas équipés d’un routeur Wi-Fi 6, mais la carte Wi-Fi Killer AC15501 (débit théorique de 1,73 Gbits / s) de notre MSI personnel, nous un permis de faire un duel rapide.

Gygabyte Aero 17 débit

Tous deux étaient connectés à notre routeur Netgear Orbi RBK50 à une distance d’environ 5 mètres. Le delta de performance n’est pas énorme, mais nul doute que ce sera encore meilleur avec un routeur compatible Wi-Fi 6.

… et qu’on n’aime pas

Mais tout n’est pas rose non plus sur cet Aero 17. Le plus agaçant, pour ne pas dire insupportable est assurément le bruit de la ventilation lorsque la puissance de calcul monte en flèche. Il turbine tellement qu’il n’est pas envisageable de réaliser une tâche gourmande avec quelqu’un qui essaie de regarder un film ou de se reposer à côté de nous. À vrai dire, il même agaçant de faire un montage vidéo ou jouer sans même porter un casque tant que la soufflerie prend la tête. Heureusement, en utilisation bureautique ou multimédia, le mode «Quiet» proposé par l’utilitaire Gigabyte permet de rendre totalement silencieux.

Gigabyte Aero 17, ventilation

Nous évoquions plus haut le confort procuré par les touches rétroéclairées, mais un détail nous ennuie. Les inscriptions des fonctions et des caractères spéciaux associés à certaines touches du clavier ne sont pas rétroéclairées.

Gigabyte Aero 17 clavier

Par exemple, vous ne voyez pas dans la pénombre que les touches F4 et F3 vous permettent de régler la luminosité, pas plus que les F7, F8 et F9 permettent de contrôler le volume. Idem si vous avez un doute sur quelle touche sert à introduire une parenthèse, le sigle%, ou un crochet. Sur ces touches, seuls les caractères principaux s’illuminent. C’est un peu dommage – notre MSI, lui, met tout en lumière.

Gigabyte Aero 17 HDR, webcam

Enfin, pour conclure, dans cette période de confinement qui a donné à nos webcams une importance (presque) oubliée, indique que la qualité de celle intégrée dans cet ordinateur portable est tout simplement ridicule. Ce que Gigabyte indique sur la fiche technique comme étant une caméra HD traduite par un capteur de 0,9 Mpixel prenant des photos et des vidéos 1280 x 720 pixels. Mais si seulement celles-ci étaient ne serait-ce qu’une qualité convenable et mieux placé. En l’état la qualité vidéo est non seulement très mauvaise, mais sa position basse donne lieu à un cadrage plus que discutable, ou en tout cas peu flatteur. La qualité du micro, placée très proche du clavier est elle aussi discutable. Bref, c’est un échec: tout ceci n’est pas digne d’une machine de 2020 et encore moins à ce tarif. C’est bruité au possible, sur se croirait revenu 10 ans en arrière ce qui n’est pas plus acceptable quand on connaît le progrès réalisé sur les capteurs de smartphones.

Test Gigabyte Aero 17 HDR XB, notre verdict

Une puissance de feu incontestable, un écran Ultra HD de très bonne qualité, un confort d’utilisation au rendez-vous (même si le bruit de soufflerie peut vite devenir un problème) et des composants annexes de qualité (Wi-Fi, SSD, connectiques, etc.), comment ne pas être séduit par Gigabyte Aero 17. Pendant notre semaine de test passée à utilisée essentiellement pour des montages YouTube, de la bureautique et des retouches photo, il nous a montré l’évolution bel et bien palpable de cette génération RTX Super sur laquelle l’Advanced Optimus représente un atout de taille. Reste qu’il faut débourser tout de même près de 3000 euros pour acquérir une telle machine, mais si elle vieillit aussi bien que notre PC portable MSI (avec sa RTX 2060) que nous utilisons systématiquement de manière intensive tous les jours, alors craquer pour un tel ordinateur n’est pas juste un achat, c’est un (gros) investissement qui vous fera gagner du temps … et donc de l’argent.
À noter que NVIDIA vous offre actuellement trois mois d’abonnement à Adobe Creative Cloud pour tout achat d’une machine RTX Super et que Gigabyte offre trois d’abonnement aux services de Xplit pour streamer vos contenus sur Twitch, par exemple – en utilisant une webcam externe!

GIGABYTE Aero 17 HDR XB

+ Les performances

+ La qualité de l’écran 4K

+ La techno Advanced Optimus

+ Le confort de frappe du clavier rétro éclairé

– La piètre qualité de la webcam

– Le bruit de soufflerie qui accompagne la puissance

– La qualité audio pas à la hauteur de la machine

– Le rétro-éclairage partiel du clavier

Inscris-toi à notre newsletter !

Partage cet article avec tes amis !

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin